Théâtre Michel Humbert à LangresMention obligatoire pour toute utilisation : © ISCL
Théâtre Michel Humbert à LangresMention obligatoire pour toute utilisation : © ISCL
Théâtre Michel Humbert à LangresMention obligatoire pour toute utilisation : © ISCL
Théâtre Michel Humbert à LangresMention obligatoire pour toute utilisation : © ISCL
Théâtre Michel Humbert à LangresMention obligatoire pour toute utilisation : © ISCL
Théâtre Michel Humbert à LangresMention obligatoire pour toute utilisation : © Angélique Roze
Théâtre Michel Humbert à LangresMention obligatoire pour toute utilisation : © Angélique Roze
Théâtre Michel Humbert à LangresMention obligatoire pour toute utilisation : © Angélique Roze
Théâtre Michel Humbert à LangresMention obligatoire pour toute utilisation : © Jean-François Feutriez
Théâtre Michel Humbert à LangresMention obligatoire pour toute utilisation : © Jean-François Feutriez
Théâtre Michel Humbert à LangresMention obligatoire pour toute utilisation : © Jean-François Feutriez
Théâtre Michel Humbert à LangresMention obligatoire pour toute utilisation : © Jean-François Feutriez
Théâtre Michel Humbert à LangresMention obligatoire pour toute utilisation : © Jean-François Feutriez
Plan lumière à Langres : le théâtreMention obligatoire pour toute utilisation : © Jean-François Feutriez
Plan lumière à Langres : le théâtreMention obligatoire pour toute utilisation : © Jean-François Feutriez

En 1616, l'évêque Sébastien Zamet fait appel à la congrégation des Oratoriens pour diriger son séminaire et y former les prêtres du diocèse. Le prélat concède aux nouveaux venus terrains et bâtiments de l'ancien prieuré Saint-Amâtre situés dans la partie sud de sa cité. La chapelle ne voit le jour qu'en 1676. Sobre dans ses dimensions, son plan et son décor, sa porte d'entrée est encadrée par un portique d'ordre ionique surmonté d'un fronton.
Désaffectée à la Révolution, la chapelle est transformée en salle de spectacle en 1838. Le décor extérieur témoigne de cette nouvelle destination : masques, partitions et instruments de musique prennent place sur le fronton. Entièrement rénové en 2000, le théâtre offre une capacité de 250 places.

plus d'infos

En 1616, l'évêque Sébastien Zamet fait appel à la congrégation des Oratoriens pour diriger son séminaire et y former les prêtres du diocèse. Le prélat concède aux nouveaux venus terrains et bâtiments de l'ancien prieuré Saint-Amâtre situés dans la partie sud de sa cité. La chapelle ne voit le jour qu'en 1676. Sobre dans ses dimensions, son plan et son décor, sa porte d'entrée est encadrée par un portique d'ordre ionique surmonté d'un fronton.
Désaffectée à la Révolution, la chapelle est transformée en salle de spectacle en 1838. Le décor extérieur témoigne de cette nouvelle destination : masques, partitions et instruments de musique prennent place sur le fronton. Entièrement rénové en 2000, le théâtre offre une capacité de 250 places.

Pour la petite histoire :

La programmation théâtrale à la fin du siècle dernier était essentiellement le fait de compagnies professionnelles ayant à leur répertoire des pièces de boulevard ; celles-ci étaient très prisées par le public et pouvaient donner lieu à plusieurs représentations par séance.
Plus impressionnant devait être le chapiteau dressé sur la place Bel Air par le Théâtre Borgniet en 1899 « éclairé au gaz, brillamment décoré et contenant 600 spectateurs ». Entre le 20 août et le 17 septembre, cette troupe d'une quinzaine de comédiens joua 28 pièces différentes et jusqu'à 3 par jour !

  • Infos
  • Localisation
  • Tarifs
Horaires :
Extérieur en accès libre toute l'année.
Voir l'itinéraire depuis :
Tarifs
  • Gratuit
Idées de sorties
Rechercher sur le site
Contactez-nous
Office de Tourisme du Pays de Langres
Square Olivier Lahalle
BP16 - 52201 Langres cedex
Tél : 03 25 87 67 67
Fax : 03 25 87 73 33
info@tourisme-langres.com
Formulaire de demande d'information
Météo
Ville d'Art et d'Histoire
Id-Vizit en Pays de Langres
La Haute-Marne respire et inspire
Fond européen
Plus Beaux détours de France