Fort du CognelotMention obligatoire pour toute utilisation : © Jean-François Feutriez
Fort du Cognelot : l'entréeMention obligatoire pour toute utilisation : © Effort du Cognelot - photo : Jean-Yves Provillard
Fort du Cognelot : une casemateMention obligatoire pour toute utilisation : © Effort du Cognelot - photo : Jean-Yves Provillard
Fort du Cognelot : le four à painMention obligatoire pour toute utilisation : © Effort du Cognelot - photo : Jean-Yves Provillard
Fort du CognelotMention obligatoire pour toute utilisation : © Jean-François Feutriez
Fort du CognelotMention obligatoire pour toute utilisation : © Jean-François Feutriez
Fort du CognelotMention obligatoire pour toute utilisation : © Jean-François Feutriez
Fort du Cognelot : le four à painMention obligatoire pour toute utilisation : © Effort du Cognelot - photo : Jean-Yves Provillard
Fort du Cognelot : le coffre d'escarpe doubleMention obligatoire pour toute utilisation : © Jean-François Feutriez
Fort du Cognelot : passage transversal aux casematesMention obligatoire pour toute utilisation : © Jean-François Feutriez
Fort du CognelotMention obligatoire pour toute utilisation : © Jean-François Feutriez
Fort du Cognelot : entrée du magasin à poudre SudMention obligatoire pour toute utilisation : © Jean-François Feutriez
Fort du Cognelot : le magasin à poudre SudMention obligatoire pour toute utilisation : © Jean-François Feutriez
Fort du Cognelot : visite du magasin à poudre SudMention obligatoire pour toute utilisation : © Jean-François Feutriez
Fort du Cognelot : détail d'un lance grenadeMention obligatoire pour toute utilisation : © Jean-François Feutriez

Ce puissant fort d'arrêt avait un triple rôle : servir de pivot à une armée venant de la citadelle pour garnir les crêtes Sud-Est du plateau, assurer la protection d'une armée se repliant vers le plateau et contrôler le noeud ferroviaire de Culmont-Chalindrey situé les lignes Paris-Bâle et Dijon-Nancy. Il est constitué d'une enveloppe destinée à surveiller le terrain proche et d'un réduit concentrant le casernement, les magasins de stockage et l'artillerie d'action lointaine. Capable de se défendre sur tous les fronts (contrairement aux forts de ceinture largement ouvert du côté de Langres), le réduit est très compact. Son architecture est particulièrement soignée ; il est équipé de rares exemples – pour l'époque – de coffres de contrescarpe destinés au flanquement des fossés. Epargné par les combats, le fort du Cognelot témoigne des derniers développements de la fortification maçonnée empreint de monumentalité.
Propriété de la Communauté de Communes des Savoir-Faire, le fort se visite : renseignement auprès de l'Office de Tourisme du Pays de Langres.

  • Infos
  • Localisation
  • Tarifs
Horaires :
Visites les samedis et dimanches sur les sentiers du fol à 10h, 14h et 16h les 10, 11 juillet et 28 et 29 aout.
Visites les samedis et dimanches à 15h les 17, 18, 24, 25 et 31 juillet (+ mercredi 14 juillet), le 1er août et les 5 et 12 septembre.
Sur les sentiers du Fol : visite de 4 sites grâce à un seul pass : le Château du Pailly, le Fort du Cognelot, les jardin suspendus de Cohons et les jardins de Silière.
Labels :
Monument historique
Tarifs
  • Adulte : 4 €
  • Tarif Pass : 3 €
  • Tarif réduit (12-18 ans) : 2 €
  • Gratuit pour les moins de 12 ans
  • Tarif Fol : 16 € le pass pour les 4 sites, valables sur les 2 week-end.
Idées de sorties
Rechercher sur le site
Contactez-nous
Office de Tourisme du Pays de Langres
Square Olivier Lahalle
BP16 - 52201 Langres cedex
Tél : 03 25 87 67 67
Fax : 03 25 87 73 33
info@tourisme-langres.com
Formulaire de demande d'information

Votre avis nous intéresse !
Météo
Ville d'Art et d'Histoire
Id-Vizit en Pays de Langres
La Haute-Marne respire et inspire
Fond européen
Plus Beaux détours de France